nothing received yet
Ultraschallbilder
33 raisons d’avoir un bébé

Ce que l’avortement cause à un bébé

Film sur l’avortement «Le cri silencieux»

Certes, «Le cri silencieux» est paru en 1984 déjà, mais ce film est à même de continuer à impressionner les spectateurs. Le Dr. Bernard N. Nathanson (1926–2011), gynécologue new-yorkais, a filmé, en utilisant ce que l'on appelle «l'imagerie échographique», le comportement d'un embryon pendant un avortement. Le médecin avorteur d'alors fut si ébranlé par ces images, qu'il rompit avec l'industrie de l'avortement et devint l'un des représentants les plus éminents du mouvement pro-vie. Un film que toute femme souhaitant avorter devrait d'abord voir. (Partie 1/3; lien YouTube vers le film original en langue anglaise: http://youtu.be/gON-8PP6zgQ)

(Partie 2/3)

(Partie 3/3)

Vers le haut

Photos d’enfants avortés

(Source: Center for Bio-Ethical Reform/abortionNO.org)

 

Les photos suivantes montrent la triste vérité sur les avortements.

Personne n’aime regarder des photos d’enfants avortés, et c’est bon comme ça – il ne faut point aimer les regarder. Quelquefois ça fait mal d’écouter l’histoire d’une victime. Pour les enfants avortés, les photos sont la seule possibilité de pouvoir raconter leur histoire.

Sur les photos, les pièces de monnaie et les crayons servent à donner les proportions. Toutes les indications d’âge se réfèrent au nombre de semaines après la conception (la 10ème semaine après la conception, par exemple, correspondant à la 12ème semaine de la grossesse).

Des enfants avortés à l’âge de 7 semaines après la conception

Vers le haut

Des enfants avortés à l’âge de 8 semaines après la conception

Vers le haut

Des enfants avortés à l’âge de 9 semaines après la conception

Vers le haut

Des enfants avortés à l’âge de 10 semaines après la conception

Vers le haut

Des enfants avortés à l’âge de 11 semaines après la conception

Vers le haut

Des enfants avortés à l’âge de 22 semaines après la conception

Vers le haut

Des enfants avortés à l’âge de 24 semaines après la conception

Vers le haut

Méthodes et moyens

En 2016, 10256 avortements ont été officiellement signalés en Suisse, dont 5% étaient des avortements tardifs, après la 12ème semaine. Chaque avortement représente des destins – destins de petits êtres humains qui perdent leur vie – destins de mères et pères, de médecins et autres participants, qui sont responsables de ces petits êtres. Nous vous informons ici sur les nombreuses méthodes et moyens qui ont été trouvés pour rendre possibles les avortements.

La pilule combinée

Composition : * gestagène et *œstrogène
Ce produit existe en forme de pilules à une, deux et trois phases. La mobilité des trompes, qui sont importantes pour le transport de l’ovule et du sperme, est diminuée. La formation de la muqueuse utérine est dérangée, l’embryon ne peut donc pas atteindre la nidation et meurt.

La micropilule est un développement ultérieur de la pilule combinée en une phase, elle contient bien moins d’œstrogène.

La minipilule

Composition : * gestagène du nom de Levonorgestrel
La minipilule sert à la transformation du mucus cervical pour rendre plus difficile le passage des spermatozoïdes. La mobilité des trompes, qui sont importantes pour le transport de l’ovule et du sperme, est limitée. La formation de la muqueuse utérine est dérangée. L’embryon ne peut donc pas atteindre la nidation et meurt. En plus, il existe le danger de grossesses dans la trompe.

La pilule du lendemain

Composition : *gestagène du nom de Levonorgestrel
La pilule du lendemain est un produit à hautes doses d’hormones qui est employé pour éviter une grossesse après un rapport sexuel. La « pilule du lendemain » a un effet double : avant l’ovulation de la femme elle empêche cette ovulation (effet antiovulatoire) ; mais si l’ovulation de la femme a déjà eu lieu et l’ovule a été fécondé par un spermatozoïde, elle empêche la nidation de l’embryon (effet antinidatoire) - elle agit donc comme produit abortif précoce.

RU 486 (Mifépristone)

Composition : antiprogestérone
L’hormone de la grossesse progestérone est absolument nécessaire pour le développement de la grossesse et de l’enfant : elle prépare l’utérus pour l’acceptation et l’approvisionnement de l’enfant, abaisse la capacité de contraction de l’utérus  (elle empêche les crampes, qui pourraient menacer l’enfant). Elle fortifie le col de l’utérus et représente pour le corps de la mère le signal durable du besoin d’approvisionner l’enfant. Miféspristone bloque l’absorption de la progestérone par les récepteurs (cellules dans l’utérus) de façon à ce que l’hormone ne puisse plus produire son effet dans les cellules. La conséquence est que l’approvisionnement de l’enfant dans l’utérus est supprimé. L’enfant meurt de faim et de soif et est asphyxié douloureusement dans le délai de plusieurs jours. Etant donné que la Mifépristone favorise les contractions de l’utérus, ouvre et rend souple le col de celui-ci, l’expulsion peut avoir lieu  en même temps que la mort de l’enfant.

Spirale et « spirale pour après »

Il existe deux versions de spirales : l’une agit en libérant continuellement des hormones, l’autre de façon exclusivement mécanique.

La spirale hormonale (p.ex. Mirena)
Composition: la spirale est en matière synthétique, avec un dépôt d’hormones qui libère régulièrement pendant une durée de cinq ans une légère dose de Lévonorgestrel.
La spirale hormonale empêche la formation de la muqueuse de l’utérus. La mobilité des spermatozoïdes est limitée, le mucus du col est épaissi  et la nidation de l’embryon est empêchée; il meurt.

La spirale mécanique
La spirale en cuivre à effet mécanique peut être employée pendant à peu près cinq ans. Elle produit dans l’utérus une excitation permanente qui empêche la nidation d’une cellule fécondée. Jusqu’à cinq jours après un rapport il existe la possibilité d’empêcher la nidation de l’embryon au moyen de la spirale.

Curetage

Le curetage est réalisé jusqu’à la 12ème semaine. L’embryon est déchiqueté dans l’utérus au moyen d’un instrument chirurgical et ensuite extrait avec les annexes en raclant avec un instrument à forme de cuillère. Il faut d’abord dilater le col de l’utérus.

Curetage à succion

A travers le *cervix, une canule est introduite; au moyen d’une très forte baisse de pression elle dépèce l’enfant et le suce. Si, après la recomposition des morceaux de l’enfant et des restes de tissus, on constate qu’il manque des pièces, un nouveau curettage doit être réalisé. La méthode de la succion offre la possibilité d’employer ultérieurement les embryons. Suivant la taille de l’embryon, on peut employer des canules plus larges pour rendre possible le passage de la tête de l’enfant.

Aspirateur manuel à vide (Manual Vacuum Aspirator)

Il est employé depuis 1927. Au contraire du curetage à succion, la succion se réalise sans électricité, de façon purement manuelle au moyen d’une forte baisse de pression mécanique. Une narcose n’étant pas nécessaire, l’instrument est employé surtout au tiers monde. L’embryon est sorti pratiquement intact, - encore vivant - et réemployé en partie tout de suite après.

Dilatation et évacuation (Dilatation and Evacuation)

Méthode d’avortement après la 12ème semaine. D’abord, le col de l’utérus est dilaté et ramolli, par exemple avec de la Mifépristone ou du Misoprostole, ensuite on réalise l’aspiration électrique à vide avec des canules jusqu’à 16 mm de diamètre, avec l’aide d’un forceps.

Avortements après la 14ème semaine

Après la 14ème semaine de grossesse, l’avortement est pratiqué d’habitude avec des *prostaglandines. Après une provocation de l’accouchement, des prostaglandines sont administrées comme moyen pour favoriser les contractions. L’enfant naît mort après quelques heures, tué avant, ou bien, s’il a survécu à l’avortement, déposé dans une chambre à côté jusqu’à la mort.


Avortements après la 20ème semaine

  1. Pour éviter que des enfants naissent vivants après la provocation de la grossesse, souvent ils sont tués avant. Dans ce but on emploie soit du chlorure potassique, qui est injecté directement dans le cœur de l’enfant, soit des produits chimiques comme l’acide d’ethacridine rivanol, un produit désinfectant qui est injecté dans le sac amniotique pour corroder l’enfant mortellement. Il vient au monde jaune comme un citron.
  2. Après la provocation de l’accouchement, des prostaglandines sont administrées comme moyen favorisant les contractions. L’enfant naît mort après des heures, tué avant - ou, s’il survit à l’avortement -, enveloppé dans une couverture et déposé dans une chambre à côté jusqu’à la mort.
  3. Par la Sectio Parva l’utérus est ouvert par dessus le ventre de la mère, l’enfant est tué (presque toujours avec une pince d’avortement) et après sorti.
  4. En cas de Partial Birth Abortion, l’enfant est né jusqu’à la tête, ensuite, par un trou fait dans la tête avec des ciseaux, le cerveau est absorbé. Finalement on termine l’accouchement. La mort de l’enfant peut être réalisée aussi par décapitation  (séparation de la tête avec des ciseaux de Siebold) ou par perforation (transpercer la calotte du crâne).


Explication des mots

*Les œstrogènes sont des hormones féminines. Les œstrogènes jouent un rôle important surtout pendant la première moitié du cycle. Les œstrogènes sont responsables de l’ovulation, ils préparent l’utérus pour la possibilité d’une grossesse.

*Les gestagènes sont des hormones féminines. Les gestagènes empêchent l’ovulation et augmentent la viscosité (mesure de la viscosité) du mucus du cervix. Ce sont les hormones dominantes pendant la deuxième moitié du cycle. Ils préparent l’utérus pour la possibilité d’une grossesse.

*La progestérone est un gestagène naturel.

*Les prostaglandines sont des hormones tissulaires qui existent dans presque tous les organes. Elles influencent beaucoup de processus dans le corps, entre autres aussi l’ampliation des vaisseaux sanguins, les situations de douleur et les inflammations. Ils jouent un rôle important par leur effet sur la musculature et le col de l’utérus. La contraction de l’utérus que bien des femmes ressentent comme douleur pendant les premières heures des règles est provoquée par les prostaglandines.

*Cervix : col de l’utérus

*Endomètre : muqueuse  de l’utérus

 

Vidéos recommandées

Message du Président des USA à la Marche pour la vie de Washington

Le 19 janvier 2018, pour la première fois, un Président en fonction des USA s’est adressé en ligne en direct aux participants de la «March for Life» à Washington D.C. Suivez, dans cet enregistrement depuis le jardin de la Maison-Blanche, les quelques mots d’introduction de la part du Vice-Président des USA, Mike Pence, et ensuite le discours de Donald J. Trump (durée totale 13 minutes env.). – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: whitehouse.gov

Autant de gens ont participé à la March for Life 2018!

Le 19 janvier 2018 a eu lieu, sous des magnifiques conditions météorologiques, la 45ème March for Life (Marche pour la vie) à Washington D.C. Regardez ici à vue d’oiseau un enregistrement, ramené à 1 minute de durée, du cortège presque interminable de manifestants! – Vidéo sans piste sonore – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: studentsforlife.org

Un génie presque avorté

Ce court-métrage, une réalisation professionnelle, repose sur des faits réels. Il se situe au 18e siècle. Une femme enceinte est au bord du gouffre. Son enfant est lui aussi menacé d’anéantissement… Mais on n’en arrive pas là. Et, malgré une naissance difficile, la mère peut finalement dire un Oui sincère à son enfant; ou, pour parler avec les mots du film: elle réussit «à prendre les fausses notes» pour «en faire le début d’une nouvelle mélodie». – Langue: allemand, sous-titres anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: crescendomovie.com

L’enfant avorté aurait eu son anniversaire

C’est une pensée qui poursuit beaucoup de femmes après un avortement: «Que serait-ce, si mon enfant vivait encore?» Dans le court-métrage «Aaron», une jeune femme est aux prises avec cette question le jour qui aurait dû être l’anniversaire de son fils avorté: elle s’imagine passant la journée avec lui sur le terrain de jeux. Le moment le plus fort de cette vidéo arrive quand la femme, seule sur un banc, entend chuchoter la voix d’un petit garçon: «Je t’aime, Maman, et je te pardonne.» – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: lifesitenews.com

«Maman, je veux raconter ce qu’est vraiment l’avortement»

Le court-métrage «To Be Born» («Naître») parle d’une jeune femme confrontée à une grossesse non planifiée et ayant l’intention d’avorter. En pleine intervention, elle se retrouve dans une situation pénible: elle entend sa fille à naître, qui commence de décrire les détails bouleversants de ce qui est à cet instant en train de se passer pour elle. – ATTENTION: Ce film comporte des séquences susceptibles de ne pas convenir à des mineurs et personnes sensibles. – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: tobeborn.com – Commentaire: Court-métrage en partie difficile à supporter, mais témoignant d’un vrai professionnalisme.

«La chair de ta chair»

Clip vidéo rap «Dis Fleisch und Bluet» (La chair de ta chair) – Stego feat. Cesca – Langue: suisse-allemand – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: stego.ch