nothing received yet
Ultraschallbilder
33 raisons d’avoir un bébé
Nouvelles
Politique19.03.2015

Sélectionner des embryons humains? Un «no-go»!

Dites NON au DPI lors de la votation du 14 juin 2015

Récemment, dans le laboratoire de DPI.

Récemment, dans le laboratoire de DPI: «Cet embryon a-t-il des gènes sains?» se demande monsieur le laborantin… (image symbole!; © Image: Angelika Warmuth/Picture Alliance/Keystone)

En bonne novlangue, on appelle «no-go» une chose à refuser totalement. Le diagnostic préimplantatoire (DPI) est, du point de vue éthique, un «no-go». Il est d’autant plus important de mobiliser les électeurs pour le Non lors de la votation du 14 juin 2015.

Dans le monde entier, de plus en plus de pays font tester des embryons conçus in vitro avant de les implanter dans l’utérus, ce afin de détecter des maladies génétiques et d’opérer une sélection. La majorité siégeant au Parlement suisse veut maintenant elle aussi mettre en oeuvre les modifications constitutionnelles et législatives requises pour l’introduction du DPI.

Par cette sélection d’embryons «héréditairement sains», c’est une autre barrière importante qu’on a fait céder dans la médecine reproductive. Abstraction faite de la discrimination qu’inévitablement une sélection fait subir aux «malades héréditaires», le DPI est un «no-go» surtout parce qu’il ferait que chaque année, en Suisse, des dizaines ou même des centaines de milliers d’embryons seraient voués à une mort précoce ou à la congélation – à savoir tous ceux qui n’auraient pas été sélectionnés pour l’implantation dans l’utérus.

L’Association Mamma soutient la campagne de votation contre la sélection des embryons humains. Au secrétariat, vous pouvez commander gratuitement des tracts «NON au DPI». Informez vos amis et connaissances! Les dons dédiés sont eux aussi nécessaires et bienvenus.

 

Bientôt des bébés à trois parents en Grande-Bretagne


Un nouveau tabou brisé.
En première mondiale, le parlement britannique a approuvé, le 24 février 2015, un procédé de fécondation in vitro dans lequel entrent en jeu les propriétés génétiques de deux femmes et d’un homme. On utilise le patrimoine génétique «sain» d’une donneuse pour remplacer le patrimoine génétique «malade» de la mère biologique. Cette technique est apparentée à celle du clonage. Elle ne relève du DPI qu’à la marge, mais montre à quel point briser un tabou rend plus fragiles les autres barrières. L’Angleterre fut aussi le pays où le DPI fut mis au point, et où, en 1990, vint au monde le premier enfant né après un DPI.

 

Vidéos recommandées

Un génie presque avorté

Ce court-métrage, une réalisation professionnelle, repose sur des faits réels. Il se situe au 18e siècle. Une femme enceinte est au bord du gouffre. Son enfant est lui aussi menacé d’anéantissement… Mais on n’en arrive pas là. Et, malgré une naissance difficile, la mère peut finalement dire un Oui sincère à son enfant; ou, pour parler avec les mots du film: elle réussit «à prendre les fausses notes» pour «en faire le début d’une nouvelle mélodie». – Langue: allemand, sous-titres anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: crescendomovie.com

L’enfant avorté aurait eu son anniversaire

C’est une pensée qui poursuit beaucoup de femmes après un avortement: «Que serait-ce, si mon enfant vivait encore?» Dans le court-métrage «Aaron», une jeune femme est aux prises avec cette question le jour qui aurait dû être l’anniversaire de son fils avorté: elle s’imagine passant la journée avec lui sur le terrain de jeux. Le moment le plus fort de cette vidéo arrive quand la femme, seule sur un banc, entend chuchoter la voix d’un petit garçon: «Je t’aime, Maman, et je te pardonne.» – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: lifesitenews.com

«Maman, je veux raconter ce qu’est vraiment l’avortement»

Le court-métrage «To Be Born» («Naître») parle d’une jeune femme confrontée à une grossesse non planifiée et ayant l’intention d’avorter. En pleine intervention, elle se retrouve dans une situation pénible: elle entend sa fille à naître, qui commence de décrire les détails bouleversants de ce qui est à cet instant en train de se passer pour elle. – ATTENTION: Ce film comporte des séquences susceptibles de ne pas convenir à des mineurs et personnes sensibles. – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: tobeborn.com – Commentaire: Court-métrage en partie difficile à supporter, mais témoignant d’un vrai professionnalisme.

«La chair de ta chair»

Clip vidéo rap «Dis Fleisch und Bluet» (La chair de ta chair) – Stego feat. Cesca – Langue: suisse-allemand – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: stego.ch