nothing received yet
Ultraschallbilder
33 raisons d’avoir un bébé
Actualités23.09.2019

L’Office fédéral de la statistique annonce 4,2% d’avortements de plus en 2018

Les autorités manifestement sans idée ni volonté pour réduire cela

OFS Neuchâtel.

Le siège de l’Office fédéral de la statistique, à Neuchâtel. En rouge, la courbe du nombre des avortements dès 2014. (© Image: OFS)

Le 2 septembre 2019, l’Office fédéral de la statistique a publié les chiffres de l’avortement pour 2018: avec 10457 avortements (10037 l’année précédente), on a constaté une forte hausse. Le nombre des avortements très tardifs, après la 22e semaine – donc après que le bébé soit déjà viable hors du sein maternel – a presque doublé en passant de 41 à 70. Ces chiffres élevés sont inacceptables et scandaleux: à chaque avortement, c’est un être humain qui est tué! Chaque avortement en est un de trop! Cette hausse de 420 avortements signifie que plus tard, il manquera 21 classes scolaires supplémentaires à 20 enfants chacune.

«Quand une femme est enceinte, elle n’attend pas un enfant – elle en a déjà un. Elle ne devient pas mère – elle l’est déjà. Le bébé n’est pas en route – il est déjà arrivé» (cf. la revue spécialisée «Ars Medici» 17/2019 du 30 août 2019, p. 544). Pour la science, le fait qu’un être humain l’est dès le début ne fait plus aucun doute.

Au niveau confédéral et cantonal, par de nombreuses mesures de sécurité routière, on a réduit de manière conséquente le nombre de tués sur la route en Suisse, de 1773 (en 1971) à 233 (2018). Concernant le nombre des avortements, les autorités manquent aussi bien de volonté que d’idées pour réduire le nombre de ces victimes. Il faut d’urgence penser autrement et se réveiller.

 

UN ACTE INHUMAIN. Le chiffre des avortements pourrait être sensiblement réduit par nombre de mesures parmi lesquelles, par exemple, la mise à disposition d’une généreuse offre d’aide pour les femmes enceintes en situation difficile, l’instauration d’un délai de réflexion avant chaque avortement, l’organisation de campagnes promotionnelles pour la dignité humaine de l’enfant et la restriction progressive des avortements.

L’Association Mamma s’engage pour que se lève plus vite le jour où la période prénatale de l’enfant sera reconnue comme partie intégrante de l’enfance et où tout avortement sera refusé comme acte inhumain perpétré contre la femme et l’enfant. L’Association est particulièrement reconnaissante envers les organisations telles que, par exemple, l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME), qui se font un devoir de conseiller et d’aider gracieusement les mères en détresse. Sans ces aides concrètes, les statistiques de l’avortement pour 2018 auraient enregistré encore quelques centaines d’avortements en plus!

 

Vidéos recommandées

Message du Président des USA à la Marche pour la vie de Washington

Le 19 janvier 2018, pour la première fois, un Président en fonction des USA s’est adressé en ligne en direct aux participants de la «March for Life» à Washington D.C. Suivez, dans cet enregistrement depuis le jardin de la Maison-Blanche, les quelques mots d’introduction de la part du Vice-Président des USA, Mike Pence, et ensuite le discours de Donald J. Trump (durée totale 13 minutes env.). – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: whitehouse.gov

Autant de gens ont participé à la March for Life 2018!

Le 19 janvier 2018 a eu lieu, sous des magnifiques conditions météorologiques, la 45ème March for Life (Marche pour la vie) à Washington D.C. Regardez ici à vue d’oiseau un enregistrement, ramené à 1 minute de durée, du cortège presque interminable de manifestants! – Vidéo sans piste sonore – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: studentsforlife.org

Un génie presque avorté

Ce court-métrage, une réalisation professionnelle, repose sur des faits réels. Il se situe au 18e siècle. Une femme enceinte est au bord du gouffre. Son enfant est lui aussi menacé d’anéantissement… Mais on n’en arrive pas là. Et, malgré une naissance difficile, la mère peut finalement dire un Oui sincère à son enfant; ou, pour parler avec les mots du film: elle réussit «à prendre les fausses notes» pour «en faire le début d’une nouvelle mélodie». – Langue: allemand, sous-titres anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: crescendomovie.com

L’enfant avorté aurait eu son anniversaire

C’est une pensée qui poursuit beaucoup de femmes après un avortement: «Que serait-ce, si mon enfant vivait encore?» Dans le court-métrage «Aaron», une jeune femme est aux prises avec cette question le jour qui aurait dû être l’anniversaire de son fils avorté: elle s’imagine passant la journée avec lui sur le terrain de jeux. Le moment le plus fort de cette vidéo arrive quand la femme, seule sur un banc, entend chuchoter la voix d’un petit garçon: «Je t’aime, Maman, et je te pardonne.» – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: lifesitenews.com

«Maman, je veux raconter ce qu’est vraiment l’avortement»

Le court-métrage «To Be Born» («Naître») parle d’une jeune femme confrontée à une grossesse non planifiée et ayant l’intention d’avorter. En pleine intervention, elle se retrouve dans une situation pénible: elle entend sa fille à naître, qui commence de décrire les détails bouleversants de ce qui est à cet instant en train de se passer pour elle. – ATTENTION: Ce film comporte des séquences susceptibles de ne pas convenir à des mineurs et personnes sensibles. – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: tobeborn.com – Commentaire: Court-métrage en partie difficile à supporter, mais témoignant d’un vrai professionnalisme.

«La chair de ta chair»

Clip vidéo rap «Dis Fleisch und Bluet» (La chair de ta chair) – Stego feat. Cesca – Langue: suisse-allemand – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: stego.ch