nothing received yet
Ultraschallbilder
33 raisons d’avoir un bébé
Actualités23.07.2020

La Chaîne du Bonheur tombe bien bas: des dons «Corona» pour des avortements!

Enquête de «20 Minuten»: 64% des participants sont contre

100 billets de 1000 francs.

Une liasse de 100 billets de 1000 francs: Une somme telle qu’illustrée ici s’est écoulée des dons «Coronavirus» pour la Chaîne du Bonheur, vers un fonds du lobby pro-avortement, l’organisation «Santé sexuelle Suisse». (© Image: Banque nationale suisse)

«Abus de l’argent des dons», c’est un bien grand mot. Mais pour ce qu’a fait la Chaîne du Bonheur pendant le confinement, c’est exact. Depuis quand un contemporain candide doit-il envisager que son don volontaire à la Chaîne du Bonheur cofinance le meurtre d’enfants à naître?

Le quotidien Le Temps a été le premier à en parler le 10 juin 2020: l’organisation Santé sexuelle Suisse (SSCH) a reçu, pour son «Fonds pour la contraception et l’interruption de grossesse», de l’argent provenant de la collecte «Coronavirus Suisse» organisée par la Chaîne du Bonheur! Le jour même, l’Association Mamma a exprimé sa profonde désapprobation à la Chaîne du Bonheur et lui a demandé une prise de position plus claire. Cette organisation de collecte de dons, connue et jouissant jusqu’à ce jour d’une grande réputation dans toute la Suisse, s’est alors retranchée derrière l’affirmation selon laquelle la Chaîne du Bonheur ne finance pas d’avortements en général, mais que le fonds en question n’intervient que lorsque des femmes avortant ne peuvent prendre en charge elles-mêmes la franchise ou la quote-part de l’assurance-maladie, et que le projet correspond aux principes de la Chaîne du Bonheur, et que celle-ci en avait également informé dans le cadre de la collecte.

 

UNE MONSTRUOSITÉ. Certes, il est vrai que sur une de ses pages web, la Chaîne du Bonheur présente SSCH comme bénéficiaire de soutiens financiers. Mais il faut d’abord trouver la liste correspondante, et il n’y est pas question de cofinancement d’avortements. Cette monstruosité n’est révélée que sur une page web de SSCH (voir la capture d’écran reproduite ici)!

 

(Capture d’écran de santé-sexuelle.ch)

 

Les 18 et 19 juin 2020, le journal gratuit alémanique 20 Minuten a su indiquer le montant exact de l’argent provenant de la Chaîne du Bonheur qui a abondé le fonds de SSCH: 100 000 francs! 20 Minuten mit aussitôt en ligne une enquête: «La Chaîne du Bonheur utilise des dons ‹Corona› au profit de la contraception et des avortements. Qu’en penses-tu?» On se réjouit que 64% des plus de 13 000 participants aient exprimé, par leur vote, qu’ils n’approuvent pas une utilisation pour les avortements!

 

ANNULER CE FLUX FINANCIER! De fait, le cofinancement d’avortements par des dons issus de la Chaîne du Bonheur est un «no go». En réponse, une claire protestation s’est mise en place contre cela. La plateforme de pétitions en ligne CitizenGO appelle la Chaîne du Bonheur à «annuler immédiatement et en totalité l’abondement de l’organisation ‹Santé sexuelle Suisse›, donc de réclamer la restitution des 100 000 francs et d’en donner publiquement confirmation». De plus, le groupe de travail Jugend und Familie a organisé sa propre protestation par des cartes postales envoyées à la Chaîne du Bonheur.

Bon à savoir: par vos dons à l’Association Mamma, vous êtes certain de ne cofinancer aucun avortement… mais au contraire de favoriser la protection des enfants à naître!

 

Exprimez vous aussi votre protestation!

 

LIEN DIRECT VERS LA PETITION DE CitizenGO: citizengo.org/fr/180555

 

 

Le don à la Chaîne du Bonheur restitué!

 

UN MEMBRE DE L’ASSOCIATION MAMMA RAPPORTE: «Par hasard, peu de jours avant que ne soit rendue publique l’affaire du fonds pour l’avortement, j’avais fait un don «Coronavirus» de plusieurs centaines de francs à la Chaîne du Bonheur. Je fus choqué par ces révélations. Pour moi, il fut tout de suite clair que ce don devait m’être restitué. Il me fallut envoyer, avec acharnement, trois mails… avant que la Chaîne du Bonheur accepte de rembourser. ‹Exceptionnellement›, notifia-t-elle… Malgré tout, c’était pour moi comme l’aveu d’une faute.»

 

Vidéos recommandées

Un génie presque avorté

Ce court-métrage, une réalisation professionnelle, repose sur des faits réels. Il se situe au 18e siècle. Une femme enceinte est au bord du gouffre. Son enfant est lui aussi menacé d’anéantissement… Mais on n’en arrive pas là. Et, malgré une naissance difficile, la mère peut finalement dire un Oui sincère à son enfant; ou, pour parler avec les mots du film: elle réussit «à prendre les fausses notes» pour «en faire le début d’une nouvelle mélodie». – Langue: allemand, sous-titres anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: crescendomovie.com

L’enfant avorté aurait eu son anniversaire

C’est une pensée qui poursuit beaucoup de femmes après un avortement: «Que serait-ce, si mon enfant vivait encore?» Dans le court-métrage «Aaron», une jeune femme est aux prises avec cette question le jour qui aurait dû être l’anniversaire de son fils avorté: elle s’imagine passant la journée avec lui sur le terrain de jeux. Le moment le plus fort de cette vidéo arrive quand la femme, seule sur un banc, entend chuchoter la voix d’un petit garçon: «Je t’aime, Maman, et je te pardonne.» – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: lifesitenews.com

«Maman, je veux raconter ce qu’est vraiment l’avortement»

Le court-métrage «To Be Born» («Naître») parle d’une jeune femme confrontée à une grossesse non planifiée et ayant l’intention d’avorter. En pleine intervention, elle se retrouve dans une situation pénible: elle entend sa fille à naître, qui commence de décrire les détails bouleversants de ce qui est à cet instant en train de se passer pour elle. – ATTENTION: Ce film comporte des séquences susceptibles de ne pas convenir à des mineurs et personnes sensibles. – Langue: anglais – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: tobeborn.com – Commentaire: Court-métrage en partie difficile à supporter, mais témoignant d’un vrai professionnalisme.

«La chair de ta chair»

Clip vidéo rap «Dis Fleisch und Bluet» (La chair de ta chair) – Stego feat. Cesca – Langue: suisse-allemand – Image agrandie, meilleure résolution: cliquer sur le logo YouTube (lien vers la page YouTube) – Source: stego.ch